Première Partie

Quand on part en vacances, que l’on va passer un weekend en famille ou avec des amis, … il est souvent difficile de s’encombrer avec beaucoup de jeux : pas de place, difficulté de stockage, beaucoup de règles compliquées…

Pourtant, prendre quelques dés ne prend pas beaucoup de place ! C’est pour cela que vous trouverez ci-dessous quelques idées de jeux de dés, jeux si simples et pourtant si sympas ! Comme il existe beaucoup de jeux inconnus et que vous allez adorer cela, cet article est le premier d’une série !

Voici les cinq premières idées :

LA  QUEUE DE VACHE

PRÉPARATION

Chaque joueur dispose de 21 allumettes qu’il dispose en triangle (1ère rangée ; 1 allumette, 2ème rangée : 2 allumettes, 3ème rangée : 3 allumettes, …).

Pour jouer, on n’utilise que 1 dés.

LE JEU

Chaque joueur joue à tour de rôle en enlevant la rangée correspondant aux points obtenus : 1, 2, … ou 6. Celui qui fait le premier disparaître sa « queue de vache » gagne autant de jetons qu’il reste d’allumettes aux autres joueurs.

PLUS OU MOINS

Chacun jette 9 fois le dé. Les troisième, sixième et neuvième jets sont soustraits, tous les autres additionnés. Les nombres négatifs sont admis.

L’ARAIGNÉE

Chaque joueur dessine une araignée avec le 7 au milieu, et les chiffres de 2 à 12 entre les pattes. Pendant le premier tour, jetez les dés une seule fois et rayez le chiffre obtenu.

A partir du deuxième tour, chacun jette et rejette les dés jusqu’à ce qu’il tombe sur un chiffre déjà rayé. Seul le 7 peut être rayé plusieurs fois. Le jeu se termine lorsque l’un des joueurs a rayé tous ses chiffres. Il paye aux autres joueurs un jeton par chiffre non rayé sur leur araignée. Il reçoit 10 jetons de chaque joueur pour chacune des rayures de son 7.

LE VINGT-ET-UN

Pour gagner, il faut arriver à 21 ou le plus près possible de 21, sans jamais le dépasser. Au premier tour, on joue avec 3 dés, au second avec 2 dés, et avec un seul dé à partir du troisième tour.

LE 421

(règles extraites des jeux Dujardin)

PRÉPARATION

On place sur la table 11 jetons qui forment le pot. Les jetons restant sont partagés entre les joueurs.

Pour jouer, on n’utilise que 3 dés.

BUT DU JEU

Se débarrasser de tous ses jetons en les donnant au joueur qui a la moins bonne combinaison. Le jeu se joue en deux phases, la charge et la décharge.

LES COMBINAISONS

Classées à partir de la meilleure :

  1. 4.2.1 (quatre, deux, as).
  2. 1.1.2 à 1.1.6. (deux as et un autre dé)
  3. le zanzi ou brelan (3 faces identiques)
  4. la séquence : 6.5.4 – 5.4.3 – 4.3.2 – 3.2.1 les 40 autres possibilités de 6.6.5 à 2.2.1

LE JEU

Première partie : la charge ou prenante (les jetons distribués sont pris au pot). Chaque joueur joue un coup sec à tour de rôle. Celui qui a la plus mauvaise combinaison reçoit, à la fin de cette première partie, des jetons pris au pot :

  • Tous les jetons du pot moins un du joueur qui a fait 421.
  • Autant de jetons que la valeur du troisième dé du joueur qui a fait deux as (3 jetons pour 1.1.3 par exemple).
  • 3 jetons du joueur qui a fait zanzi.
  • 2 jetons de celui qui a fait une suite.
  • 1 jeton de celui qui a fait la meilleure des 40 combinaisons restantes, si personne n’a réussi de 421,de paire d’as, de zanzi ou de séquence

Deuxième partie : la décharge (le joueur gagnant distribue ses propres jetons).

Le premier à jouer peut, à son choix, passer la main après un coup sec, ou bien reprendre un, deux ou trois dés et les relancer. Il ne peut pas garder la main plus de 3 coups. Les autres joueurs n’ont pas le droit de lancer les dés plus de fois que lui, s’il a décidé de ne jouer qu’une seule ou deux fois.

Si un joueur fait 421, il remet toutes ses jetons au joueur qui a fait la plus mauvaise combinaison.

Si personne ne fait 421, le gagnant est celui qui se débarrasse de toutes ses jetons le premier (autant de jetons que la valeur du troisième point pour deux as, 3 jetons pour un zanzi, 2 pour une séquence, un seul enfin pour la meilleure combinaison restante).

A vos dés !!!